Logo le Courrier des Balkans, le portail francophone des Balkans
filet
Le Courrier des Balkans, c’est nous... - Grèce et Macédoine : la querelle du nom s’invite au Festival du court-métrage de Lugano - Roms de Roumanie : un guide électoral pour encourager au vote - Bulgarie : Boïko Borisov prêt à constituer un gouvernement sans coalition - Monténégro : un militant LGBT agressé à Tivat - 
Balkanophonie Abonnez-vous
La boutique en ligne A propos Livres ong liens Agenda
forums

Koha Ditore

Kosovo : la guerre des hackers serbes et albanais fait rage sur le net

Traduit par Nerimane Kamberi
Sur la Toile :
Publié dans la presse : 12 octobre 2009
Mise en ligne : mercredi 21 octobre 2009
La guerre sur internet entre Albanais et Serbes a commencé après l’indépendance du Kosovo. Les hackers serbes et albanais attaquent principalement les sites des institutions. Récemment les hackers albanais ont attaqué le site de l’armée serbe, tandis que leurs rivaux serbes réussissait à « craquer » cinq sites le 10 octobre, dont celui de la police du Kosovo (KPS).

Par Lulzim Demolli

Cinq sites Internet des institutions du Kosovo, dont celui de la police (KPS), ont été attaqués samedi 10 octobre par des hackers serbes. Les pages d’accueil de ces sites ont été recouvertes par une image de la carte de la moitié de l’ex-Yougoslavie, aux couleurs du drapeau serbe, et avec la signature « Republic Serbia, Hacker grup ». A côté de ce logo, figurait encore l’expression : « Kosovo is Serbia ! Kosovo je Srbija ».

Dès qu’ils ont appris la nouvelle, un groupe de hackers albanais s’est mobilisé. Ils sont venus en aide aux administrateurs des sites attaqués par les hackers serbes et ont tout de suite retiré le slogan « Kosovo is Serbia » et l’ont remplacé par l’image d’un aigle avec la devise « United States of Albania ». Seule la page de la police du Kosovo est restée jusqu’à dimanche midi recouverte par le logo des hackers serbes.

Dans un communiqué de presse, les hackers kosovars ont expliqué qu’ils avaient pris l’initiative de ramener ces pages à leur état normal. « Voyant que les administrateurs ne réagissaient pas, nous avons décidé d’entreprendre nous-mêmes une action en nettoyant les pages web attaquées et nous sommes arrivés à retirer des slogans comme ’le Kosovo, c’est la Serbie’, ainsi que les emblèmes, sauf la page internet kosovopolice.com dont les hackers serbes avaient changé le mot de passe, ne nous permettant pas de la "craquer’ ».

Ces hackers ont averti le Centre de la Cinématographie, la Fédération de Volley-ball, la municipalité de Skenderaj et celle de Prizren que leur site internet n’étaient pas bien protégés et qu’ils pouvaient à tout moment être attaqués par les hackers serbes « Nous nous excusons. C’est juste un avertissement ». Sur leur message, ils ont ajouté l’adresse où les administrateurs de ces portails peuvent s’adressé pour demander l’aide Kosovo-Hakers-Group@live.com.