Logo le Courrier des Balkans, le portail francophone des Balkans
filet
Économie : Ljubljana renforce ses liens avec Moscou  - Tortures de la CIA : la Roumanie veut jouer cartes sur table - Serbie : la droite nationaliste est-elle capable de s’unir ? - Sommet de Belgrade : la Chine (s’)investit dans les Balkans - Crimes de guerre en Bosnie-Herzégovine : dix arrestations à Bijeljina et Zvornik - 
Balkanophonie Abonnez-vous
La boutique en ligne A propos Livres ong liens Agenda
forums

Le Courrier des Balkans

Roumanie : l’état d’urgence est déclaré dans le département de Vrancea

De notre correspondante à Bucarest
Sur la Toile :
Mise en ligne : lundi 13 février 2012
Alors que la neige continue de tomber abondamment dans tout le sud-est du pays, l’état d’urgence a été prononcé dans le département de Vrancea, où 6.000 personnes étaient toujours bloqués ce matin dans 21 villages.

Par Julia Beurq

JPEG - 38.4 ko
Des bulldozers nettoient les routes aux abords de Bucarest (AFP/Daniel Mihailescu)

L’état d’urgence est entré en vigueur aujourd’hui dans le département de Vrancea. La décision a été prise samedi soir, lors d’une session extraordinaire du conseil départemental, alors que plus de 40.000 personnes étaient bloquées dans les villages de ce département depuis une semaine. Selon les autorités cette décision permet « d’avoir recours à n’importe quelles mesures nécessaires afin de remédier à cette situation ».


Retrouvez notre dossier :
Vague de froid meurtrière sur les Balkans 


Dans le département voisin de Buzau, 23.000 personnes étaient également sinistrés depuis une semaine entraînant un manque d’accès à l’eau, des pannes d’électricité et des problèmes d’approvisionnement en nourriture et en médicaments. Malgré le déneigement des routes, certains villages sont encore isolés car la neige continue de tomber. 3 800 établissements scolaires ont d’ailleurs été fermés dans sept départements.

Le nouveau Premier ministre Ungureanu, accompagné par le ministre de l’Intérieur et celui de la Défense nationale, se sont rendus samedi dans les localités les plus enneigées du département de Vrancea afin d’évaluer la situation. Des renforts – gendarmes et pompiers – ont été envoyés sur place afin d’aider les villageois.

Selon le sous-secrétaire d’état à la santé, le bilan des victimes s’élève à 74 personnes, dont la plupart sont décédés d’hypothermie. Le Service Médicale d’Urgence et de Désincarcération (SMURD) a annoncé que dans les dernières 24h, 207 sans-abri ont été amenés en état d’hypothermie dans des unités médicales spécialisées.