Logo le Courrier des Balkans, le portail francophone des Balkans
filet
Fumer, boire et stresser : la santé des Serbes en danger - Kosovo : Isa Mustafa élu à la tête du Parlement, mais qui formera le nouveau gouvernement ? - Crise bancaire en Bulgarie : une solution européenne ? - Crime organisé dans les Balkans : ouverture du procès Kelmendi à Pristina - Grève générale en Serbie : tous unis contre la nouvelle loi sur le travail - 
Balkanophonie Abonnez-vous
La boutique en ligne A propos Livres ong liens Agenda
forums

28 novembre 1912 : il y a cent ans, naissait l’État d’Albanie

Mise en ligne : mardi 20 novembre 2012
L’Albanie a 100 ans. L’indépendance albanaise a été proclamée le 28 novembre 1912 à Vlora, alors que les Balkans s’embrasaient dans le tumulte des guerres balkaniques, prélude au conflit mondial. Alors que l’État reconnu par les « grandes puissances » en 1913 laissait de côté près de la moitié des territoires où vivaient des Albanais, cet anniversaire est fêté en grande pompe à travers tout le monde albanais, aussi bien au Kosovo qu’en Macédoine ou en Albanie - comme un rappel d’une « question nationale » toujours ouverte.

Repères chronologiques :

1878 : en réaction aux décisions du Congrès de Berlin, création de la Ligue de Prizren, qui réclame l’unification et l’autonomie pour les vilayets albanais de l’Empire ottoman.
1908 : révolution Jeune-Turque, suivies des campagnes de 1910, visant à désarmer les Albanais.
8 octobre 1912 : La Ligue balkanique déclare la guerre à l’Empire ottoman.
28 novembre 1912 : Proclamation de l’indépendance albanaise à Vlora. Le gouvernement provisoire réclame tous les territoires où vivent des Albanais. mai 1913) : les frontières de l’Albanie sont fixées par la Conférence de Londres, en laissant à l’extérieur du nouvel État environ 60% du territoire revendiqué - notamment le Kosovo, le nord de la Grèce, une partie de la Macédoine.

Quelques acteurs :

Ismail Qemaili (1844-1919) : Né dans une famille noble de Vlora, haut fonctionnaire ottoman, il devient député au Parlement d’Istanbul après la révolution jeune-turque. Premier ministre du gouvernement provisoire albanais de 1912 à 1914, il se réfugie en France durant la Premier Guerre mondiale et meurt en 1919 d’une attaque cardiaque en Italie, alors qu’il tentait de rejoindre l’Albanie.

Isa Boletini (1864-1916) : Nationaliste albanais du Kosovo, né dans le village de Boletin, près de Mitrovica. Il dirige la délégation du Kosovo lors de la proclamation de l’indépendance albanaise à Vlora, fait partie de la délégation albanaise à la Conférence de Londres. Il est tué par l’armée monténégrine en 1916, lors d’une tentative des unités albanaises de s’emparer de Podgorica.

À lire :

Bashkim Iseni, La question nationale en Europe du Sud-est. Genèse, émergence et développement de l’identité nationale albanaise au Kosovo et en Macédoine, Bern, Peter Lang, 2008.
Nathalie Clayer, Aux origines du nationalisme albanais. La naissance d’une nation majoritairement musulmane en Europe, Paris, Karthala, 2007.