Logo le Courrier des Balkans, le portail francophone des Balkans
filet
Trafic aérien en Serbie : « l’aéroport de Belgrade est l’un des plus chers d’Europe » - Filip Dewinter, le chef du parti flamand d’extrême droite s’affiche aux couleurs du HOS - Autoroute du Kosovo : l’ancien ambassadeur américain en plein scandale de corruption - Moldavie : la Transnistrie demande de nouveau son rattachement à la Russie - Kosovo-Albanie : retrouvailles au sommet sur la frontière  - 
Balkanophonie Abonnez-vous
La boutique en ligne A propos Livres ong liens Agenda
forums

Novinite

Bulgarie : les programmes de financement européens toujours en négociations

Traduit par Stéphane Surprenant
Sur la Toile :
Publié dans la presse : 12 novembre 2012
Mise en ligne : mercredi 21 novembre 2012
La Bulgarie et la Commission européenne sont toujours en cours de négociations sur le financement des programmes opérationnels pour la période 2014-2020. Ces programmes concernent la construction de routes secondaires ainsi que la mise en valeur du patrimoine culturel et historique.
PNG - 88.5 ko
Tomislav Donchev

Lundi 12 novembre, le ministre bulgare des Fonds européens, Tomislav Donchev, a déclaré sur les ondes de Radio Darik que tous les fonds de l’UE devront se concentrer sur des projets à dimension européenne. En effet, c’est à cette condition que Bruxelles s’est dit prête à financer uniquement des routes se raccordant à des couloirs de transport trans-européens. Les sommes visées ne pourront donc pas servir à l’aménagement d’autres routes secondaires.

Le ministre Donchev a cependant rappelé le scepticisme de Bruxelles au sujet des éventuels fonds alloués au patrimoine culturel et historique, évoquant de mauvaises expériences passées dans d’autres pays.

« L’Europe, en particulier au cours des vingt dernières années, a été plus que jamais unie en termes économiques et politiques. Envisager des pans entiers d’investissements cloisonnés est devenu impossible. Ce serait aussi ridicule qu’un immeuble où les différentes familles qui l’habitent tenteraient séparément de ravaler leur portion de la façade, sans consulter leurs voisins », a indiqué Tomislav Donchhev.

Il a annoncé que le plan proposé de ce qu’il a désigné par la formule des programmes opérationnels « 5 + 2 » suivait son cours. Le ministre a ajouté que le gouvernement avait choisi de privilégier cette fois les secteurs des transports, de l’environnement, du développement régional, des ressources humaines, ainsi que celui de l’énergie.

Tomislav Donchev a également précisé que les deux programmes supplémentaires, qui viseront les domaines de la science et de l’innovation, demeuraient pour l’instant à l’état de brouillons. L’élaboration de ces programmes futurs a été confiée au ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sciences, en collaboration avec les milieux académiques.

Le ministre a expliqué que ces versions préliminaires abordaient la question des mesures destinées à améliorer la capacité d’accueil des institutions universitaires. Il s’attend à une décision de la Commission européenne avant la fin de l’année sur ces programmes dits « + 2 ».

Tomislav Donchev a précisé que la CE déciderait alors si ces deux programmes seraient transposés dans la réalité et, si oui, quelles mesures seraient concernées par le financement européen.