Logo le Courrier des Balkans, le portail francophone des Balkans
filet
Le Courrier des Balkans, c’est nous... - Grèce et Macédoine : la querelle du nom s’invite au Festival du court-métrage de Lugano - Roms de Roumanie : un guide électoral pour encourager au vote - Bulgarie : Boïko Borisov prêt à constituer un gouvernement sans coalition - Monténégro : un militant LGBT agressé à Tivat - 
Balkanophonie Abonnez-vous
La boutique en ligne A propos Livres ong liens Agenda
forums
Dossier

Crise : politiques d’austérité dans tous les Balkans

Mise en ligne : 2014
Crise : politiques d'austérité dans tous les Balkans
Touchés de plein fouet par la récession, les pays des Balkans résistent tant bien que mal aux soubresauts de l’économie mondiale. Les finances publiques de la zone sont placées sous l’œil vigilant du FMI, qui vient régulièrement en contrôler la « bonne » gestion. De fait, tous les pays se sont résolus à mettre sur pied des politiques d’austérité, qui pénalisent une population déjà fragilisée par la transition.
-
Nos articles
Luttes sociales en Croatie et en Serbie : « unité et fraternité » contre le néo-libéralisme Bilten

Luttes sociales en Croatie et en Serbie : « unité et fraternité » contre le néo-libéralisme

Traduit par Jovana Papović

En adoptant des lois sur le travail ultra-libérales, les élites politiques de Croatie et de Serbie organise sciemment un retour aux conditions de travail du XIXe siècle, au nom d’une illusoire « compétitivité » économique. En Serbie, la paupérisation va de pair avec la dérive autocratique. Comment organiser la riposte ?

La Roumanie et le FMI, l'histoire d'un asservissement ultralibéral Le Courrier des Balkans

La Roumanie et le FMI, l’histoire d’un asservissement ultralibéral

De notre correspondante à Bucarest

La Troïka est en visite en Roumanie jusqu’au 16 juin pour évaluer, une troisième fois, l’application de l’accord signé en septembre 2013 avec le FMI. Cet accord préventif qui porte sur un prêt de quatre milliards d’euros, est le 13e signé entre Bucarest et le bailleur international. Pourtant, le pays serait, officiellement, sorti de la crise...

Austérité en Serbie : le gouvernement cherche désespérément un milliard d'euros Osservatorio Balcani e Caucaso

Austérité en Serbie : le gouvernement cherche désespérément un milliard d’euros

Traduit par Béranger Dominici

Baisses de salaires, hausse de la TVA : rien ne sera épargné aux Serbes. Objectif : trouver le milliard d’euros qui permettra d’éviter l’effondrement financier du pays. La stratégie est fort appréciée du FMI, mais risque de provoquer une catastrophe sociale sans avoir d’effet stabilisateur à long terme. Elle pourrait aussi faire voler en éclats la coalition gouvernementale.

La Bulgarie va licencier 40.000 fonctionnaires d'ici la fin de l'année Novinite

La Bulgarie va licencier 40.000 fonctionnaires d’ici la fin de l’année

Traduit par Jacqueline Dérens

Le gouvernement bulgare, dirigé par le Parti socialiste (BSP), s’apprête à licencier 40.000 fonctionnaires d’ici la fin de l’année. Le ministre des Finances a écrit à tous ses collègues, pour qu’ils se préparent à « dégraisser » toutes les administrations publiques de 10% de leurs effectifs... L’austérité goût bulgare.

 

Tous les articles

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45