Logo le Courrier des Balkans, le portail francophone des Balkans
filet
Bosnie-Herzégovine : impasse politique à Mostar - Macédoine : un ambassadeur soupçonné de détournement de fonds et de séquestration - Lutte contre les MST en Roumanie : l’utilisation de l’image de Mihai Eminescu fait scandale - Ukraine : des mercenaires serbes des deux côtés du front - Bosnie-Herzégovine : le Sarajevo Film Festival fête ses vingt ans - 
Balkanophonie Abonnez-vous
La boutique en ligne A propos Livres ong liens Agenda
forums
Dossier

Législatives du 9 décembre en Roumanie : un plébiscite pour le Premier ministre Victor Ponta

Mise en ligne : samedi 8 décembre 2012
Législatives du 9 décembre en Roumanie : un plébiscite pour le Premier ministre Victor Ponta
Convoquées à la rentrée pour mettre un terme à l’instabilité politique qui règne depuis la fin 2011, les législatives du 9 décembre se sont, comme attendu, transformées en un véritable plébiscite pour l’USL du Premier ministre Victor Ponta. Arrivée au pouvoir à la faveur d’un coup de force institutionnel, l’actuelle majorité de centre-gauche est ainsi confortée, tandis que le Président Băsescu subit un véritable camouflet.
-
Nos articles
Roumanie : le gouvernement Ponta II, pléthorique et sans boussole ? Le Courrier des Balkans

Roumanie : le gouvernement Ponta II, pléthorique et sans boussole ?

De notre correspondant à Bucarest

19 ministres, trois vice-Premiers ministres, neuf ministres sans portefeuilles... Le second gouvernement de Victor Ponta, approuvé vendredi par le Parlement roumain, est pléthorique. Alors que l’opposition a été laminée lors des élections du 9 décembre dernier, il a fallu tenir compte des intérêts de toutes les composantes que regroupe la coalition hétéroclite de l’USL. De quoi prévoir de belles bagarres entre les libéraux et les sociaux-démocrates !

Roumanie : hit-parade de la corruption au Parlement et au Sénat Le Courrier des Balkans

Roumanie : hit-parade de la corruption au Parlement et au Sénat

De notre correspondant à Bucarest

Ils sont poursuivis pour des faits de corruption, crime organisé ou diverses escroqueries. Et ce sont eux qui feront la loi en Roumanie. Parmi les 588 nouveaux sénateurs et députés, deux ont reçu des condamnations définitives, quinze sont mis en examen et cinq se trouvent sous enquête pénale. Le quotidien Evenimentul Zilei présente ce bilan accablant. Le palmarès des élus ripous.

Elections en Roumanie : un camouflet pour le Président Băsescu Le Courrier des Balkans

Elections en Roumanie : un camouflet pour le Président Băsescu

De notre correspondant à Bucarest

La formation du président Traian Băsescu a été battue à plates coutures lors du scrutin législatif de dimanche, en recueillant moins de 17% des voix. La plupart des personnalités proches du chef de l’Etat ont également mordu la poussière dans leurs circonscriptions. Traian Băsescu doit désormais désigner un Premier ministre, qui devrait être issu de l’Union sociale-libérale, grand vainqueur du scrutin.

Roumanie : victoire écrasante pour la coalition au pouvoir Le Courrier des Balkans

Roumanie : victoire écrasante pour la coalition au pouvoir

Le résultat était attendu : la coalition du Premier ministre sortant, Victor Ponta, a remporté une victoire écrasante lors du scrutin législatif de ce dimanche. Jamais, depuis la chute du régime communiste, une force politique n’avait obtenu un résultat aussi probant en Roumanie.

 

Tous les articles

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45

 

En savoir plus

Quelques repères

21,5 millions d’habitants
25% de la population sous le seuil de pauvreté
4,69 millions de retraités
4,7 millions de salariés dont 1,3 million de fonctionnaires
Au moins un million de chômeurs

Les derniers événements (2012) :

6 février : démission du second gouvernement d’Emil Boc, remplacé par Mihai Răzvan Ungureanu, renversé à son tour par une motion de censure
27 avril : Victor Ponta (USL) est nommé Premier ministre, et forme son gouvernement le 1er mai
Fin juin : le scandale de la thèse « plagiée » du Premier ministre Ponta s’étend
4 juillet : destitution des présidents du Sénat et de la Chambre des députés
5 juillet : procédure de destitution du Président Băsescu.
29 juillet : référendum sur la destitution du Président Băsescu, qui reste au pouvoir faute d’une participation suffisante pour que le scrutin soit validé. 87% des votants ont réclamé son départ

Les principaux acteurs :

Victor Ponta : né en 1972, membre du Parti social-démocrate et dirigeant de la coalition de Union sociale-libérale (USL, centre gauche).
Traian Băsescu : né en 1951, ancien capitaine de la marine marchande, ancien maire de Bucarest, président de la République depuis 2004, membre du Parti démocrate (PD, centre droit).