Logo le Courrier de la Bosnie, le portail francophone des Balkans
filet
Actualités
Financement public des cultes en Bosnie-Herzégovine : à qui profite l'opacité ? Slobodna Bosna

Financement public des cultes en Bosnie-Herzégovine : à qui profite l’opacité ?

Traduit par Andrea de Noni

Officiellement, les communautés religieuses ne figurent pas parmi les bénéficiaires du budget de l’État. Pourtant, des millions sont dépensés chaque année pour les financer. Ainsi, depuis 2010, plus de 120 millions de KM ont été dépensés aux frais du (...)

Dossier
Elections en Bosnie-Herzégovine : l'impossible changement ?

Elections en Bosnie-Herzégovine : l’impossible changement ?

Participation en baisse, et victoire des sortants... Huit mois après l’insurrection citoyenne de février, et quatre mois après les dramatiques inondations de juin, les minces espoirs de changement ne se sont pas concrétisés. Les élites politiques (...)

Magazine
Bosnie-Herzégovine : à Sarajevo, la culture bouge encore Le Courrier des Balkans

Bosnie-Herzégovine : à Sarajevo, la culture bouge encore

De notre correspondante à Sarajevo

Les institutions culturelles bosniennes sont dans un état lamentable, mais une vie culturelle intense subsiste en marge des organismes officiels. Le documentaire Sarajevolution, projeté pour la première fois fin octobre, fait le tour de cette scène (...)

filet
Le Courrier des Balkans, c’est nous... - Grèce et Macédoine : la querelle du nom s’invite au Festival du court-métrage de Lugano - Roms de Roumanie : un guide électoral pour encourager au vote - Bulgarie : Boïko Borisov prêt à constituer un gouvernement sans coalition - Monténégro : un militant LGBT agressé à Tivat - 
Balkanophonie Abonnez-vous
La boutique en ligne A propos Livres ong liens Agenda
forums
Bosnie-Herzégovine
Bosnie-Herzégovine : à Tuzla, la mobilisation ouvrière gagne de l’ampleur
Retrouvez notre brève
Brèvesnos derniers articles
Les Journaux :
Les Dossiers :


actualité
Bilten

Après les élections en Bosnie-Herzégovine : la gauche est morte, vive la gauche ?

Traduit par Andrea de Noni

Les partis nationalistes et populistes ressortent grands vainqueurs des élections du 12 octobre, à commencer par le SDA et le HDZ. La partition ethnique de la vie politique est-elle donc totalement acceptée ? Malgré l’effondrement du SDP, un nouveau bloc de gauche pourrait émerger, avec le Front démocratique de Željko Komšić...

Radio Slobodna Evropa

Bosnie-Herzégovine : départs au jihad, la répression ne résout rien

Traduit par Jasna Anđelić

La Bosnie-Herzégovine multiplie les mesures répressives pour tenter de juguler les départs de volontaires vers la Syrie et l’Irak, mais ne traite pas le fond du problème : pourquoi l’Etat islamique exerce-t-il un tel attrait ? C’est la misère sociale et économique qui fait le lit de l’extrémisme...

Le Courrier des Balkans

Bosnie-Herzégovine : l’espoir ténu d’un changement en Republika Srpska

De nos envoyés spéciaux à Banja Luka

Le pouvoir de Milorad Dodik va-t-il vaciller ? Le maître tout-puissant de l’entité serbe de Bosnie-Herzégovine doit faire face aux frustrations sociales qui s’accumulent, et il a été discrètement lâché par Belgrade... Décidé à jouer son va-tout, il relance les provocations sur l’indépendance de la Republika Srpska et invoque l’aide de la « grande Russie ».

Le Courrier des Balkans

Élections en Bosnie-Herzégovine : Mostar, entre apathie et désespoir

De notre envoyé spécial à Mostar

Mostar, la capitale de l’Herzégovine, a le blues. Les institutions municipales sont toujours bloquées, et beaucoup d’habitants sont persuadés que les partis nationalistes musulmans et croates, le SDA et le HDZ, vont encore une fois l’emporter, malgré le ras-le-bol social qui grandit. Quelque chose changera-t-il enfin après dimanche ?

Bilten

Elections en Bosnie-Herzégovine : voter blanc ou ne pas voter, telle est la question

Traduit par Jovana Papović

Les Bosniens sont appelés à renouveler leur Parlement le 12 octobre. Un scrutin qui peine à mobiliser face au ras-le-bol de la population vis-à-vis d’une classe politique corrompue et inamovible depuis la fin de la guerre il y a près de vingt ans. Après les plénums du printemps, les citoyens cherchent de nouvelles formes pour exprimer leur mécontentement.

 
 
Le mag pays

Yougonostalgie mon amour

Bosnie-Herzégovine : à Drvar, pèlerinage nostalgique dans la grotte de Tito Buka

Bosnie-Herzégovine : à Drvar, pèlerinage nostalgique dans la grotte de Tito

Traduit par A. de Noni
La « grotte de Tito » à Drvar, en Bosnie-Herzégovine, connaît un joli succès auprès des visiteurs, essentiellement slovènes mais issus de toutes les républiques de l’ancienne Yougoslavie.

Peut-on encore chasser les marchands du Temple ?

Bosnie-Herzégovine : les bonnes affaires du sanctuaire de Međugorje Le Courrier des Balkans

Bosnie-Herzégovine : les bonnes affaires du sanctuaire de Međugorje

De notre correspondant à Sarajevo
Trois milliards d’euros : c’est a minima le chiffre d’affaire du sanctuaire marial de Međugorje, en Herzégovine, depuis le début des « apparitions », toujours pas reconnues par le Vatican, en 1981. L’essentiel de ces sommes colossales alimentent l’économie grise, et les autorités laissent faire, au (...)
Météo

 Sarajevo, BIH, BK

Soleil
8°C
ressentie : 8°C

Soleil
Mise à jour : 1er novembre 2014 à 11h30min

« Pourquoi faire la guerre pendant un festival ? »

Festival du film de Sarajevo : « cette ville a une histoire à raconter » Le Courrier des Balkans

Festival du film de Sarajevo : « cette ville a une histoire à raconter »

De notre correspondant à Sarajevo
Il y a vingt ans, Haris Pašović lançait, sous les bombes et les tirs des snipers, le tout premier Festival du film de Sarajevo. Il revient aujourd’hui sur la création de cet événement, sur la vie culturelle dans le pays et sur le rôle de l’Europe en (...)

L’urbanisme comme trait d’union

Bosnie-Herzégovine : Sarajevo, l'urbanisme au défi de l'après-guerre Le Courrier des Balkans

Bosnie-Herzégovine : Sarajevo, l’urbanisme au défi de l’après-guerre

De notre correspondant à Sarajevo
En septembre, Sarajevo accueillera le second « Forum mondial de l’urbanisme ». Après Paris en 2012, c’est cette année Istanbul qui sera à l’honneur. Le concepteur de cette rencontre, l’urbaniste parisien Jean-François Daoulas, est arrivé durant la guerre dans la capitale bosnienne. Il ne l’a depuis plus (...)