Logo le Courrier des Balkans, le portail francophone des Balkans
filet
Crimes de guerre au Kosovo : le « Groupe de la Drenica » en liberté conditionnelle - LGBT en Albanie : un premier foyer d’accueil à Tirana - Kosovo : la mort tragique d’un enfant rrom - Sommet de Belgrade : pour les droits de l’homme en Chine, on repassera - Économie : Ljubljana renforce ses liens avec Moscou  - 
Balkanophonie Abonnez-vous
La boutique en ligne A propos Livres ong liens Agenda
forums

Vreme

Privatisations en Serbie : les « nouveaux entrepreneurs », des mafieux protégés par l’État ?

Traduit par Jasna Andjelić
Sur la Toile :
Publié dans la presse : 13 août 2009
Mise en ligne : vendredi 4 septembre 2009
Depuis cet été, une vague de grèves affectent la Serbie : les travailleurs réclament le paiement de salaires bloqués depuis des mois, ou bien dénoncent des privatisations irrégulières. Le gouvernement se déclare incompétent, car il ne pourrait intervenir dans l’économie de marché. En réalité, les « nouveaux entrepreneurs » serbes, qui ont bâti des fortunes colossales, sont de généreux sponsors des partis politiques, et l’État les protège. Pourtant, le modèle économique choisi pourrait vite tomber en panne.

Cet article est réservé aux membres de l'Espace abonnés.

Commander  Conditions generales de ventes