Logo le Courrier des Balkans, le portail francophone des Balkans
filet
Le Courrier des Balkans, c’est nous... - #revolutionCDB : Velibor Čolić s’engage pour le Courrier des Balkans - Rio 2016 : le Kosovo en route pour les JO - Croatie : mobilisation générale contre la privatisation des autoroutes - Grève des avocats en Serbie : unanimité contre les réformes Vučić - 
Balkanophonie Abonnez-vous
La boutique en ligne A propos Livres ong liens Agenda
forums

B92

L’électricité toujours plus chère en Serbie

Traduit par Jacqueline Dérens
Sur la Toile :
Mise en ligne : mercredi 2 janvier 2013
Les consommateurs serbes peuvent s’attendre à un doublement du prix de l’électricité en 2013. En plus des 10% d’augmentation déjà annoncés, une autre augmentation sérieuse aura lieu avant l’été prochain. Les plus démunis bénéficieront d’un tarif réduit. Mais les industriels devront se débrouiller pour trouver l’énergie au meilleur prix sur le marché libre de l’électricité.

Le gouvernement assurera le coût des tarifs les plus bas, et non pas la compagnie nationale d’électricité (Eps), a déclaré la ministre de l’Énergie Zorana Mihajlović. Environ un demi million de consommateurs pourrait se retrouver dans la catégorie de ceux qui peuvent prétendre à une électricité à prix réduit.

D’autre part, les gens qui utilisent beaucoup d’électricité pour le chauffage devront payer le prix fort, déterminé en fonction d’une grille de tarification encore à l’étude.

La nouvelle loi sur la libéralisation du marché de l’énergie va obliger les industries, grosses consommatrices d’énergie, à acheter l’électricité sur le marché libre à partir de 2013. Les petits consommateurs et les foyers domestiques devront faire la même chose à partir de 2015, mais ils pourront utiliser les services d’un fournisseur choisi par le gouvernement.

Le ministère de l’Énergie a déclaré qu’il n’y aurait pas de délai pour la libéralisation du marché. Mais déjà, 18 gros consommateurs industriels sur 27 ont demandé un délai de plusieurs mois et une harmonisation progressive des prix.